La presqu'île de Giens
Le tour de la presqu'île 2

Le sentier surplombe la mer du haut des falaises... ... offrant des paysages magnifiques.
Mais il permet aussi de descendre au niveau de l'eau en de nombreux endroits. Escampobarriou : l'endroit est très dangereux par mistral. La mer se lève et crée au passage de la pointe des remous dignes d'une immense machine à laver. Le vent peut déséquilibrer les promeneurs sur le sentier qui passe en bordure de falaise. Connaître la météo est indispensble pour effectuer le tour de la presqu'île.
En prenant le temps, on découvre de drôles de formations rocheuses issues d'une érosion conjuguant les effets de la mer et du vent. Cette tête observe le large depuis des siècles et le personnage reste toujours bouche bée devant autant de beautés.
Les grottes sous marines de la calanque du blé font la joie des kayakistes. Inutile de préciser qu'il est indispensable de les découvrir par temps calme. Le mistral limite les sorties en kayak mais favorise les sports de glisse... il en faut pour tout le monde. La presqu'île de Giens est un spot de renommée mondiale.

Notre petit tour de la presqu'île se termine au soleil couchant.
La presqu'île de Giens n'est pas seulement belle à voir, elle abrite un patrimoine culturel de premier ordre. Ce patrimoine est bien sûr lié à la vocation maritime de ce territoire entre terre et mer.
La Partègue travaille depuis 18 ans pour sauvegarder les éléments de ce patrimoine. Si les bateaux en font partie, ils ne peuvent être séparés des lieux qu'ils fréquentaient et des usages auxquels ils étaient destinés.

Ce patrimoine doit être valorisé et porté à la connaissance des habitants et des visiteurs. Nous travaillons pour convaincre les décideurs car nous sommes certains que les touristes veulent connaître le sens des paysages qu'ils découvrent. Nous souhaitons un tourisme de qualité qui permette à tous, visiteurs et habitants, de vivre, dans les meilleurs conditions, sur la presqu'ile de Giens.

Précédent- Presqu'île de Giens - Page d'Accueil